Fabriquer un protège nuque

image-1

Matériel nécessaire

  • de la mousse épaisse
  • votre masque AMHE
  • cutter
  • scotch
  • vis/écrou

1/ Choix de la mousse

C'est la base même de votre futur protège nuque donc vous devez en choisir une de qualité. Il vous faut une mousse épaisse pour bien absorber l'impact mais également solide pour pas qu'elle parte rapidement en lambeaux.

Pour ça on vous propose différentes options et exemples :
- de la mousse épaisse, comme ici venant d'un vieux matelas pour bébé
- une plaque protège genoux pour le bricolage
- un tapis de yoga, que vous collez en plusieurs épaisseurs

Personnalement, j'ai même utilisé de la plaque de mousse présente dans les gilet de sauvetage.

2/ Découper la mousse

2 ème étape très simple, en utilisant votre masque pour faire les contours, marquer la forme puis découpez-là proprement à l'aide du cutter.

3/ Renforcer la mousse

Etape très importante car elle va permettre d'augmenter considérablement la durée de vie de votre plaque de mousse en la protégeant des impacts reçus mais également en maintenant son intégrité suite aux multiples coups reçus.

Pour cela, recouvrez proprement et surtout intégralement, de manière bien serré, votre mousse d'un scotch bien solide.

4/ Fixer la mousse au masque

Commencez par percer un trou dans la plaque de mousse puis dans la languette de votre masque. Faites bien attention à ce que les trous soient alignés pour que le protège nuque soit correctement positionné derrière la tête.

Ensuite fixez la mousse sur la languette en utilisant la vis et l'écrou (dans notre cas un vieu crochet). De plus, nous vous recommandons, comme c'est le cas ici, de mettree une rondelle de chaque côté afin de bien prendre en sandwich la mousse.

Cependant les parties métaliques qui dépassent peuvent être dangereuses pour votre tête, donc mieux faut les couper pour les limes afin d'enlever toutes arêtes coupantes et saillantes.

Vous avez également d'autres alternatives, comme par exemple, utiliser une grosse vis à tête plate et bombée, mais placée côté tête à l'inverse de l'exemple ci-dessus, ce qui est moins dangereux pour votre tête.

Ou bien vous pouvez aussi la coudre en utilisant un fil bien épais et solide. Pour cela vous devez utiliser une grosse aiguille pointue pour arriver à percer la mousse et la languette. Dans cet exemple, j'ai fait 2 coutures à 2 hauteurs différentes afin d'empêcher la mousse de pivoter et rester bien en place.

5/ Les finitions

Pour sécuriser un peu plus la vis pour votre tête, si besoin est ou que vous ressentez le besoin, vous pouvez scotcher de la mousse au niveau de la tête de la vis et de l'écrou.

Conformément à nos règles, tout protège nuque non intégral doit être dissimulé et pour cela le mieux est un capuchon comme ici dans notre exemple.